Il est de bon ton chez les infographistes de ne pas donner d’indications sur ses tarifs, « car vous comprenez chaque cas est unique, il faut à chaque fois recalculer, on est pas des marchands de tapis, etc, etc. ».

En ce qui me concerne, mon statut autoproclamé de graphistier point comme les autres me permet non seulement de transgresser cette règle (car je sais que c’est utile au client potentiel), mais en plus d’afficher des prix à peu près deux fois inférieurs à la moyenne (et ce, jusqu’à ce que mes clients me feront travailler à temps plein, c’est de bonne guerre) :

Logo : 250€
Flyers : 300€
Dépliant, menu : 300€
Étiquette : 400€
Logo+carte de visite+papier à entête : 350€
Affiche : 400€
Peinture murale : 500€
Site web de base : 600€

Explications

Vous aurez compris qu’il s’agit bien de tarifs moyens, estimés en fonction des derniers travaux effectués.

Par exemple, l’affiche d’un festival international de jazz nécessitant une illustration propre très travaillée coûtera peut être 600€, alors qu’une affiche en noir et blanc simple et lisible pour une foire aux puces demandera moins de travail et ne pourra coûter que 150€. Aussi, s’il faut faire un flyer qui reprends en grande partie cette affiche, sa conception ne coûtera pas 300€ mais peut-être 50, voire même rien s’il ne s’agit que d’un simple redimensionnement. Un peu de bon sens voyons.

Ainsi, une fois que l’on m’a exposé en détail un projet, je propose un devis dont le tarif correspond au temps de travail nécessaire pour y répondre. Je laisse cependant toujours le choix au client de demander un prix encore plus bas si son budget l’exige, sachant que j’y passerais moins de temps et que le résultat ne sera donc pas garanti, ou alors plus élevé s’il veut au contraire que je passe plus de temps depuis la conception du projet jusqu’aux finitions. Ce dernier cas de figure s’est déjà produit, si si.